X

Proche
et respectueux

Le passage en bio est apparu comme une évidence en 1968 à mon grand-père face à l'arrivée massive de produits chimiques, insecticides, pesticides, désherbants ainsi que des doses importantes d'engrais chimiques employées cette époque.
Un retour au travail du sol, à l'observation de la nature, à un travail naturel s'imposait.
La transition fut longue et semée d'embuches . Au fait d'être pris pour un marginal s'ajoutait aux récoltes faible jusqu'au début des années 80.

À cette époque, mes parents travaillent également à cette aventure bio.
La compréhension de cette culture différente et le travail ont eu raison… Les rendements revenaient à la normale.
Moi, ayant grandi Bio pour ainsi dire, tombé dedans étant petit, la clarté visionnaire de mon grand-père est bien présente et entièrement transmise et ceci naturellement.
C'était la voix de la sagesse... Pour tous.